Premières vendanges à château Saint-Ahon

Après les aléas climatiques des deux dernières années, l’équipe du château Saint Ahon retrouve le sourire ces jours-ci. « La vendange est belle, le soleil a concentré les sucres et les tanins des raisins, gonflés par les petites pluies des derniers jours, les rendements sont bons, belle promesse… » commente Aymerick Van Gelderen 27 ans, Niçois natif de Normandie, le nouveau responsable technique. Le jeune chef de culture et maître de chais depuis mars dernier vit là ses premières vendanges blanquefortaises. Ingénieur agronome, promotion 2016, il a engrangé différentes expériences en Médoc, dans le Blayais, à Montpellier et en Champagne. Il assure désormais les travaux de la vigne et des chais, du raisin à l’habillage des bouteilles de cette propriété familiale de 31 hectares dont les 2/3 sont plantés de vignes, qui produisent 100 000 bouteilles par an, un vin rouge en appellation haut-Médoc cru bourgeois. La propriété familiale produit également du rosé de Bordeaux, du jus de raisin et du vinaigre mis en place par Aymerick Van Gelderen (…)

Par Marie-Françoise Jay

Lire l’article complet sur Sud-Ouest